INFOCOLLECTIF

 

ENCORE est un collectif composé de trois architectes et un paysagiste qui mettent en commun leurs compétences et leurs moyens

 

 

Saisir l’attitude d’ENCORE en dix points (non exhaustifs) A quoi peut servir ENCORE ?

1. ENCORE peut servir à réfléchir à l’aménagement, la gestion ou la construction d’un tout petit espace comme à l’aménagement et la gestion à long terme d’un espace forestier ou d’une montagne.

ENCORE peut servir aussi à faire des maisons, des logements collectifs, des bâtiments publics. Autrement dit, ENCORE peut servir à réfléchir sur de très petits, des petits, des moyens, des grands et de très grands « projets ».

 

2. ENCORE peut servir à aborder les questions que pose une situation avec du bon sens et une certaine évidence.

ENCORE peut servir à rechercher les réponses les plus adaptées à des situations spécifiques, par conséquent les solutions peuvent être singulières, originales voire étonnantes.

ENCORE peut servir à inverser les méthodes, par exemple partir du tout petit pour aller vers le plus grand. Comme aborder l’environnement immédiat de la personne dans son logement pour aller vers l’urbain.

3. ENCORE peut servir à concevoir des lieux où il s’agit d’apporter aux habitants un maximum d’air, de lumière, d’espace, et privilégier une diversité d’usages possibles.

 

4. ENCORE peut servir à faire des économies, tout du moins à déplacer l’économie d’un projet de manière à augmenter le bénéfice direct pour les habitants et les usagers.

En somme, ENCORE peut servir à offrir plus aux habitants tout en en faisant parfois moins.

ENCORE peut même servir parfois à ne pas intervenir sur un espace qui n’a pas besoin d’être aménagé plus que ça.

 

5. ENCORE peut aussi servir à faire en sorte que rien ne soit gâché. Mieux, ENCORE peut servir à regarder ce qui existe et ce qui vit sur un terrain avant d’y construire un bâtiment ou de l’aménager.

ENCORE peut servir à économiser de l’espace pour préserver la présence des milieux et des dynamiques naturels. ENCORE ne peut pas servir à faire table rase.

6. ENCORE peut servir à replacer l’expérience ordinaire des habitants au centre de la manière de concevoir leur environnement de tous les jours.

Autrement dit, ENCORE peut servir à faire en sorte que des gestes très simples retrouvent une place tangible dans notre quotidien. Par exemple, cueillir un fruit en sortant de l’école, lire assis sur un banc le soir sous un éclairage écologique, faire pousser un arbre sur ses propres déchets verts...

 

7. ENCORE peut servir à faire en sorte que la présence du vivant redevienne une question de premier plan dans la conception d’une architecture, des espaces urbanisés, voire même l’évolution des espaces agricoles.

Ainsi, ENCORE peut servir à réduire la distance entre les habitants d’un lieu et ceux des milieux plus ou moins naturels qui constituent le lieu.

8. Les membres d’ENCORE pensent que les habitants d’un quartier, les plantes, les animaux, les oiseaux, les insectes... sont tous «les habitants d’un quartier» et qu’il faut agir en faveur de tous.

 

9. ENCORE peut aussi servir à favoriser le lien social entre les habitants ou usagers d’un endroit, bâtiment, espace public ou grand territoire.

Les membres d’ENCORE pensent que le lien social fait partie de l’existant et qu’il oriente chaque processus de projet d’aménagement ou d’architecture.

 

10. Et puis ENCORE peut servir à aborder certaines questions difficiles et actuelles avec humour et une certaine forme de poésie. Enfin, ENCORE peut servir à replacer de l’enthousiasme là où il est devenu parfois difficile d’en avoir.


PUBLICATIONS

Arkitektur N°5, 2012
Maison de la culture d’Älgö

AMC - n°213 – 2012
La Vecquerie, Saint-Nazaire

a+u - n°498 – 2012
Jardins verticaux : hall d’exposition 7
Pôle Universitaire de Gestion
La Vecquerie, Saint-Nazaire

2G N°60, Lacaton & Vassal – 2012
Editorial Gustavo Gill
La Vecquerie, Saint-Nazaire

Arkitekten N°114 – 2012
La Vecquerie, Saint-Nazaire

Le festin,  N°81, 2012
Maison Négrevergne

Achi pas chère, Nouvelles maisons économiques
– Ed. ouest-France 2011 Maison Monrabeau

Rom, décembre 2011
Maison de la culture d’Älgö

International Magazine of Space Design,
N°83  2011 - Faust

Etapes - N° 186, novembre 2010 
Bureaux de la Caisse des Dépôts

De sites en sites (Auvergne)
Auteurs: Cyrille Marlin et Alexis Pernet,
Fûdo éditions 2009

Lotus - n°140 - 2009 / 2010
Jardins verticaux : Villepinte

Lacaton & Vassal - 2009
Edition HYX, Roseraie verticale,
Jardins verticaux : Villepinte
Concours international, Louvre Lens

Arqua - n°67 – 2008
Roseraie verticale

DN kultur 2009-08-12N°2, 2008
Maison de la culture d’Älgö


Nordic Architects, Arvinius éditions, Stockholm, 2008 Maison de la culture d’Älgö, Parlement Sàme, La maison Terrasse

Arhitectura N°65 – 2008
Roseraie verticale

Detail - n°4 – 2008
Jardins verticaux : Villepinte

GénéroCité – catalogue de l’exposition
Ed Actar – 2008. Diversités

Collectif - Arc en rêve Bordeaux 2008
Diversités

Achi pas chère - Ed Ouest-France – 2008.
Maison de Sébastien

L’Humanité – 14 avril 2007, l’architecture n’est pas un simple objet statique
Maison Tangramme

Gotlands tidningar,  2007
Les ateliers collectif de Visby

d'A N°167 – 2007
Jardins verticaux : Villepinte

Architektur Aktuell - n°10 - 2007
Roseraie verticale

Bauwelt - n°27 – 2007
Roseraie verticale

Le Moniteur - n°5408 – 2007
Jardins verticaux : Villepinte

2G Libros Books, Lacaton & Vassal – 2007
Editorial Gustavo Gili, Roseraie verticale

Rum N° 6,  2007 Industriland,
Musée du travail

ELLE interiör nr 103, 2007
27 ème étages

ELLE interiör nr 92, 2006
Valhallavägen

Arkitekten mars, 2006
Sàme parlement, Maison de la culture d’Älgö, Maison Mitoyen Torrox,
Musée du travail


Les Echos - 14 mars 2006
Maison Tangramme

AMC - n°165 - 2006
Roseraie verticale

Catalogue AGORA – mars 2006
Maison Tangramme

l’Architecture d’Aujourd’hui –N° 357, mars-avril 2005, Maison Tangramme

voisins – voisines – catalogue de l’exposition
IFA Paris 2005. Diversités

L’envers des villes - David Pradel
Ed Sujet Objet 2005.

Techniques&architectures, Habitat : rupture 
n° 474- octobre 2004, Diversités

USM live – 2004, Cave à Vins

«d’A» n°126, 2003, David Pradel
visiteur chez Lacaton&vassal

Le jardin pour L&A, dans « ma haie » (un privé à Tanger II) par Emmanuel Hocquard,
Ed P.O.L 2001

Le jardin pour L&A, dans « Les dernières nouvelles de la cabanes» n° 23, 24 Août 2000, par Emmanuel Hocquard

 

EXPOSITIONS

Metropolis ? «Grand» Paris - Bordeaux - Lyon - Marseille - Nantes – 2010, Biennal d’architecture de Venise - Pavillon français,
Maison Tangramme  &  Maison Monrabeau

GénéroCité  - pavillon français de la biennale d’architecture de Venise 2008. Diversités

Collectif – nouvelles formes d’habitat collectif en Europe  - Arc en rêve Bordeaux 2008.
Diversités


Avant Après – 2007 Architectures au fil du temps Cité de l’architecture et du patrimoine
Maison Tangramme

Habiter demain – 2007 Architecture, mode de vie & vivre ensemble, Arc en rêve centre d’architecture / Caisse des dépot Bordeaux  
Maison Tangramme

36 histoires de maisons - Arc en rêve Bordeaux 2006. (exposition itinérante présentée à Amiens / Limoges / Poitiers) 
Maison Tangramme, Maison de Sébastien

voisins – voisines - IFA Paris 2005.
Diversités

nouvelles formes d’habitat individuel - Arc en rêve Bordeaux 2004, Maison de Sébastien

Agore Biennal d’architecture, d’urbanisme et de design, Mairie de Bordeaux
Maison Elissaldia  &  Maison Tangramme

Singulier / Pluriel 1999
Arc en rêve centre d’architecture - Bordeaux
Maison Combes

2 x 5 – 1999 – Concours  IFA / EDF - Institut Français d’Architecture Maison Corse