Envers des Villes (1)
Dispositifs habitants dans l’espace public, Quartier d’Ikebukuro, Tokyo
1998

Commanditaires
AFAA (Aide Française pour l’Action Artistique) Caisse des Dépots et des Consignations

Etude urbaine
Dans le cadre du programme “ Envers des villes” 6 mois à Tokyo

Paysagiste
Cyrille Marlin

Recherche sur l’espace public et l’expérience ordinaire.
Le nom du programme de l’AFAA (Ministère des Affaires Etrangères) dont j’ai été lauréat est l’ENVERS DES VILLES. Le principe consiste à envoyer de jeunes architectes, architecte-paysagistes... dans une ville étrangère de son choix pour aller y observer ce que l’on n’a pas pris l’habitude de prendre en compte dans des problématiques d’architecture, d’aménagement et d’environnement.

Pour ma part, j’ai choisi la région de Tokyo (environ 30 Millions d’habitants) pour aller y observer la manière dont les habitants de cette ville établissaient une relation quotidienne avec les éléments naturels dans l’espace public.

Cela entrait alors dans le cadre d’une recherche pratique débutée en France dans le cadre d’un doctorat à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales que j’intitulais : l’expérience ordinaire.

Le directeur d’étude de ce doctorat était le paysagiste professeur Bernard Lassus.

Envers des Villes (2)
5 IKEBUKURO HON-CHO, TOSHIMA-KU.
Un jeune homme joue du saxophone sur une passerelle prise entre deux voies rapides. Un énorme pilier de béton en face lui sert de caisse de résonance. Il a posé sur le garde-corps son cahier d’étude et s’est installé sous la lumière d’un lampadaire. La passerelle lui sert de salle de répétition tous les soirs. (images prises par Alessandro.Tosini)

Envers des Villes (3)
8 IKEBUKURO, TOSHIMA-KU
Un homme âgé fait tous les jours une partie de golf dans le square devant chez lui. Les arbres sont les trous et drapeaux du terrain de golf. Quand un ami lui rend visite, sa femme leur sert le thé dans le square. Ils se servent du square comme d’une pièce supplémentaire de la maison.

Envers des Villes (4)
14 IKEBUKURO, TOSHIMA-KU
Tous les matins une vieille dame déplace les pots de fleurs qui bordent sa maison pour les mettre au soleil dans la ruelle. Les pots se déplacent plusieurs fois dans la matinée en fonction du soleil et de l’ombre. Les chats du quartier l’accompagnent dans sa tâche et ronronnent autour d’elle.

Envers des Villes (5)
24 NISHI-IKEBUKURO,TOSHIMA-KU.
Un fleuriste retourne tous les soirs les étiquettes de prix de ses pots de fleurs. Toutes les nuits, son étalage devient un petit jardin dans la ruelle.

Envers des Villes (6)
7 IKEBUKURO, TOSHIMA-KU
Un couple de personnes âgées entretient tous les après-midi un terrain vague comme un jardin particulier. Ils prennent soin de certaines plantes, les arrosent et désherbent autour.